Sensualité

bouche sensuelleD’abord, je le regarde droit dans les yeux avec audace, avec envie, et ça se voit. Ensuite je l’observe pendant un petit moment… J’imagine de quelle façon commencer. Je respire son odeur et je fantasme déjà… Un frisson de plaisir me traverse, mes lèvres s’entrouvrent mais je me retiens encore un peu…. Je l’ai choisi avec soin. J’approche ma bouche lentement, je commence par une petite morsure, légère, délicate, et de nouveau je frissonne. Je prends mon temps, je ferme un peu les yeux, je me délecte, puis je passe ma langue légèrement sur le bord, juste avant de mordiller de nouveau pour laisser avec délices son parfum m’envahir de plaisir.

D’abord il y a cette petite sensation de croquant, à peine sensible, mais si importante. Elle est absolument nécessaire pour que ce soit sensuel. Je sais ce qui va se passer… Reconnaître ce moelleux et cette douceur qui me font fondre. Fermer les yeux et sentir la légèreté sucrée, le goût exploser lentement, savourer les arômes enfermés dans un nuage, et le plaisir me combler…

Petit appel gourmand :  Gérard Cabiron, grand roi du macaron sans gluten, écoute moi, je parle sérieusement : adopte moi très vite !

Photo empruntée à « vers le chemin »

Publicités

35 réflexions au sujet de « Sensualité »

  1. Ping : Désir | ESPACES TEMPS

  2. Ping : Essentiel | ESPACES TEMPS

  3. Ping : Kesskidi | ESPACES TEMPS

  4. Ping : Périodes de crises | ESPACES TEMPS

  5. ll y a dans ce texte chaud une sorte d’érotisme que je qualifierais de gustatif.
    Cette approche du macaron au plus près de tes lèvres, ce parfum que tu guettes, ce goût que tu aspires à ressentir le plus longtemps dans ta bouche, tout est sensualité dans cette approche. On sent presque naitre une histoire d’amour entre le macaron et toi, un macaron prêt à se donner sans retenue tant il sent du désir poindre d’entre tes lèvres gourmandes.
    Voilà un texte chargé de sensualité mais le goût n’est-il pas sensuel en lui-même ?
    Reste que tu es tellement envoûtée par le goût de ce macaron que tu en perds la tête et en arrive à faire presque une déclaration d’amour au grand roi du macaron ! T’a-t-il entendu au moins et a-t-il exaucé tes souhaits et désirs gustatifs les plus fous ?

    • C’est une grande histoire d’amour entre ces merveilleux, délicieux et envoutants macarons sans gluten et moi… Enfin, je veux dire, surtout moi ! 😉
      J’attends toujours avec impatience que Cabiron m’adopte mais j’ai comme l’impression qu’il s’occupe davantage de ses fabulissimes macarons que de signer l’adoption 😀
      Tant pis, ça ne me dispense pas de les désirer, de les aimer et de leur faire des déclarations de gourmandise 🙂

  6.  » juste avant de mordiller de nouveau pour laisser avec délices son parfum m’envahir de plaisir. »
    Moi je fonds comme un glaçon quand je lis ça…..!

  7. Ça doit inspirer ton amoureux tout ça?!! (pour qu’il t’offre encore plus de macarons je veux dire, héhé!)
    Moi, j’aime pas trop ça les macarons… mais je n’ai pas goûté ceux de monsieur Cabiron!

    • Ouiiiiiiiii ! et ça marche, de temps en temps il me ramène les fameux macarons sans gluten de Cabiron (meilleur ouvrier de France) ! Je l’aime ! (mon amoureux, pas Cabiron…. quoi que….. si je réfléchis bien, je l’aime aussi 😉 enfin, surtout ses macarons hein !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s