Mains enlacées

DSC05027- mains enlacéesLorsqu’il s’approche enfin de moi, je frémis d’impatience, le moment que j’attendais est arrivé. Il me sourit, me fait un clin d’oeil,  me tend sa main. Je lui offre délicatement la mienne, la pose doucement dans sa paume, tendre mais ferme, et elles s’enlacent naturellement. Puis il m’attire vers lui, il me place très exactement face à lui et nos yeux s’aimantent aussitôt. Désormais je lui suis acquise si je veux que mon plaisir soit complet. C’est ainsi, on n’a pas le choix.

D’un signe de tête le Maître ordonne, la musique enfin nous enveloppe. Au début je reste concentrée, attentive à bien discerner ce qu’il attend de moi, puis, très vite, la musique prend enfin sa place. Je le laisse me guider. Parce qu’il le fait si bien. Parce que nos pas s’harmonisent naturellement. Je me fais désirer pour mieux m’abandonner, c’est un jeu délicieux. La souplesse et la sensualité font place à la technique, je me laisse emporter par ses bras puissants mais bienveillants. Il se doit de bien me guider, prenant soin de me faire comprendre d’une pression ce qu’il attend de moi. Docile, je le suis, puis je le fuis. Il lui appartient de me reconquérir… Je me dérobe, puis je l’affronte, impérieuse et fatale, il espère et enfin me récupère pour mieux m’asservir. Je redeviens légére et sinueuse, épousant jusqu’à son corps, nos mains de nouveau enlacées. L’homme conquérant au regard triomphal, ses yeux rivés aux miens, me rend légère, précieuse, unique. Je le sais enfin mien. Il n’y a plus que lui et moi au monde…
La musique se tait, le Maître me remercie et se dirige vers une autre élève et moi vers un autre danseur…
Merci  à Marc mon professeur de tango.

Photo empruntée à Philippe Castelneau

Publicités

7 réflexions au sujet de « Mains enlacées »

  1. Un beau récit, sensuel et captivant. Avec une excellente chute … euh, sans douleur, j’espère (la chute). J’aime bien regarder de bons danseurs de tango; ils vivent une complicité et une souplesse merveilleuses. Peut-être redémarreras-tu dans un autre groupe, dans quelques temps … C’est ce que je te souhaite.

    • Merci, j’espère en effet reprendre les cours de danse. Même ceux qui détestent danser mais qui viennent pour faire plaisir à leur partenaire finissent toujours par aimer une des danses de salon !

  2. Aaahhh le tangoooo, c’est tellement beauuuu!! Ton texte est un très bel hommage à ton professeur (il y a toujours un rapport sensoriel dans la danse de couple, c’est vrai) !
    Tu en fais depuis longtemps?

    • J’en ai fait pendant 5 ans environ. Nous n’avons plus de cours de danse faute de bonnes volontés pour organiser une association qui demande énormément de travail pour être viable. Ce qu’on appelle ici les « danses de salon » me manquent beaucoup.
      Maintenant je fais du line dance, c’est sympa car très convivial, mais plus rien à voir avec les danses de couples où, comme tu le dis, on peut laisser parler les sens, et quand le partenaire est ton compagnon….. qu’est ce que c’est bon !

      • Ah… c’est dommage ça… c’est sûr que c’est du travail une association.
        Mais il reste les soirées pour continuer à pratiquer et dans ton coin, il doit y en avoir pas mal?
        En tout cas, vive LA danse!! 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s