Combien pèse votre verre d’eau ?

phone juillet 2013 225Une psychologue marchait vers le podium tout en enseignant la gestion du stress à une audience avertie. Comme elle a soulevé un verre d ’eau, tout le monde s ’attendait à question du « verre à moitié vide ou à moitié plein ».

Au lieu de cela, avec un sourire sur son visage, elle demanda: «Combien pèse ce verre d ’eau? »

Les réponses entendues variaient de 20 grammes à 500 grammes

Elle a répondu: «Le poids absolu n’a pas d ’importance. Cela dépend de combien de temps je le tiens.

Si je le tiens pendant une minute, ce n’est pas un problème.

Si je le tiens pendant une heure, j’aurai une douleur dans mon bras.

Si je le tiens pendant une journée entière, mon bras se sentira engourdi et paralysé.

Dans chaque cas, le poids du verre ne change pas, mais plus longtemps je le tiens, le plus lourd, il devient. »

Elle a poursuivi: «Le stress et les inquiétudes dans la vie sont comme ce verre d ’eau.

Pensez-y pendant un moment et rien ne se passe. Pensez-y un peu plus longtemps et ils commencent à faire mal. Et si vous y pensez toute la journée, vous vous sentez paralysés – incapable de faire quoi que ce soit ».

Penser à déposer le verre.

Et vous ? combien pèse votre verre d’eau aujourd’hui ?

Publicités

32 réflexions au sujet de « Combien pèse votre verre d’eau ? »

  1. Mmm à méditer la dessus !! Disons ouvertement que nous les femmes, on a tellement de tracas dans nos vie, que nous savons faire la part des choses et relativiser certains événements alors que l’homme (soit disant viril hiiihii) lui fait d’un petit truc un gros truc qui va monopoliser son énergie et son temps !
    Donc je demande à débattre sur le sujet d’un même événements, comment ce même événement sera assimilé par l’homme et par la femme ! Il va s’en dire que la femme gagnera haut la main (of course 😉 en étant moins tressée!
    Houuuuu je sens que je vais me faire des amis LOL!

    • C’est vrai aussi (pour les femmes, pas pour les amis 😉 ) mais je suis certaine qu’il y a des verres d’eau qui pèsent très lourds et que certains trouveraient légers et inversement. Rien n’est anodin et chacun donnera à son verre d’eau un poids différent pour un souci identique.

  2. Merci pour l’article… et l’histoire que je trouve géniale !! Tellement vrai. Ca a l’air simple, mais pas si facile à appliquer parfois.

    En tout cas le lire amène à se poser la question…

    Encore merci !

  3. Bon ben qu’est-ce que j’fais avec mon café, là ???!!! 😯

    C’est qu’elle est chaude la tasse ! 😦

    Excuse ma délinquance 😳

    Ceci dit, très bon billet ! 🙂

  4. Pas toujours facile de déposer le verre mais comme le disait Elisabeth (Tarot psychologique) récemment dans un article, il faut s’exercer à penser positif et donc à poser ses verres, ça ne vient pas forcément tout seul. Après chacun sa méthode, méthode Coué, relaxation, yoga…. 🙂

  5. moi le problème actuel, c’est que je controle pas les verres d’eau, je veux dire, que des images m’arrivent, des phrases me reviennent, et hop je gere plus, c’est incontrolable j’arrive pas, j’ai beau dire, n’y pense plus et hop c’est involontaire, donc je cherche une méthode,
    mais c’est vrai plus on pense plus on pense, moins on panse !

    • Ton témoignage va exactement dans le sens de ce que je voulais dire, blabla !
      Ce qui me gêne dans les propos de la psychologue, quand elle dit « Pensez à poser votre verre », c’est qu’on se sent un peu bête de ne pas y arriver, c’est culpabilisant, et ça peut avoir l’effet inverse de celui escompté !

    • Et oui, c’est vrai, il y a des périodes où on n’arrive pas à poser son verre ! il y a même des moments où on le tient vraiment bien fort malgré la douleur !
      J’ai remarqué, en tout cas dans ma situation, que c’est vraiment un effort qu’il me faut faire au début. J’arrive à poser mon verre quelques secondes, puis petit à petit, j’y arrive un peu plus longtemps… Il y a des verres que je n’arrive pas à poser du tout, d’autres que je reprends longtemps après, et certains que j’ai définitivement posés ! et c’est en pensant à ceux que j’ai réussi à poser que je me dis que si j’y suis déjà arrivée, alors j’arriverais encore à poser mon verre d’eau si je fais un travail intérieur, même si ce n’est pas facile, le résultat en vaut la peine (parce que je le vaux bien…. dis-je en faisant balancer de façon sensuelle ma magnifique chevelure de rêve 😉 …. mdr ! )

  6. Il y a du vrai.
    Mais je trouve cette vision un peu réductrice. S’il suffisait de penser à poser son verre, et de décider de le poser, alors le stress ne toucherait que peu de monde…
    Le problème arrive quand on n’a pas le contrôle sur ses pensées (l’a-t-on jamais vraiment ?) ; il y a le temps que l’on passe à tenir le verre, mais il y a aussi l’intensité des pensées négatives (parfois obsédantes), la manière dont elles nous affectent : nous ne sommes pas tous égaux face à elles. Quand on est stressé et inquiet, la pensée est affectée.
    Je crois que le stress et les inquiétudes sont des émotions, qu’on ne peut pas les confondre avec des pensées, et qu’on ne peut pas les traiter de manière très pratique et rationnelle – en tout cas, j’ai passé la moitié de ma vie à chercher, et je n’ai pas trouvé de recette ! 😉

    • oh!!! Moonia, j’avais pas lu ton com, justement c’est ce que je disais, moi en ce moment je controle pas mes pensees, en fait on m’a fait du tort, et bon, je me dis c’est pas grave ok, mais les images me reviennent qui me remettent ds l’ambiance, et j’arrive pas a chasser cela, c’est pénible a vivre

    • C’est ce que je croyais, et pourtant…. il y a des verres qu’on peut poser plus facilement lorsqu’on réalise qu’on peut vivre sans le tenir, et de cette attitude peut découler, pour certains, l’aptitude à pouvoir poser les autres verres, un peu plus difficiles à lâcher… ce n’est pas facile et c’est souvent long, mais un jour on se rend compte qu’on y arrive… peu ou prou… et cet état permet ensuite d’arriver à vraiment lâcher le verre, comme on lâche prise.
      Personnellement le yoga m’a beaucoup aidée ainsi que certains thérapeutes car seule, sans yoga et sans ces thérapeutes là, je crois que je n’aurais pas réussi à poser autant de verres !

    • Comme je le disais à Julie, il n’y a pas de recette toute faite. Chacun chemine à sa façon et à son rythme… Pour penser à poser son verre, et y arriver, ne serait ce que quelques minutes au début, il faut tout un cheminement intérieur…. Il ne suffit pas de se dire, je le pose et puis voilà ! sinon tout le monde serait heureux ! (et les verres n’existeraient plus 😉 )

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s