Quand je prendrai sa main dans la mienne…

mars 2015 161La nuit tombe. Entendre la voix brisée de ma mère au téléphone et lui crier que j’arrive. Mettre tant bien que mal une trousse de toilette dans un sac. Ecouter la voix douce de celui qui est à mes côtés refuser de me laisser conduire, me protéger et m’emmener.
Le laisser au volant et pour moi avaler des centaines de kilomètres dans la nuit. Vite, très vite, pour que je puisse arriver à temps.

Le coeur serré, prier, supplier et me répéter sans cesse en silence « Quand je prendrai sa main dans la mienne, il ne faut pas qu’elle soit froide, quand je prendrai sa main dans la mienne il ne faut pas qu’elle soit froide, quand je prendrai sa main dans la mienne…  »
Voir une étoile filante, espérer être exaucée et en même temps m’imaginer un signe d’au revoir.

Trouver l’hôpital en pleine nuit mais personne pour me renseigner. Parmi toutes les pièces me diriger instinctivement vers la bonne salle de réanimation. Comprendre que c’est trop tard en voyant les visages graves des nombreux soignants, immobiles autour d’un lit que je devine derrière eux et leur crier « je suis sa fille » sans vraiment savoir si c’est lui..  Soudain les voir s’activer. Puis écouter le médecin « Bien qu’il soit dans un coma prononcé, peut être vous a t-il a entendue, il s’est remis à respirer » et nous dire qu’il est désolé, il n’y a aucun espoir. Pleurer et serrer les dents.
Demander à rester près de lui. Prendre sa main chaude dans la mienne et lui parler, tout lui dire…

Quelques heures plus tard l’avion de petite soeur adorée arrivé, la voir entrer dans la chambre, lui dire au revoir sans savoir s’il entend.
La laisser raccompagner maman si fragile et dévastée dans sa maison vide. Ne pas douter un instant, avoir la certitude que sa place est avec elle et la mienne auprès de lui. Tout est bien ainsi.

Passer une nouvelle nuit à ses côtés, et au petit matin entendre dans le silence son souffle s’éteindre lentement et sentir sa main dans la mienne devenir froide, horriblement froide.

Attendre frère adoré arrivant du bout du monde. Se réunir et s’unir. Entourer notre mère pour l’embrasser, la consoler et la soutenir. Papa, tu es parti sans dire adieu. Maman te cherche.

Le jour se lève. S’occuper des vivants…

Publicités

20 réflexions au sujet de « Quand je prendrai sa main dans la mienne… »

  1. Ping : Je me souviens | ESPACES TEMPS

  2. Ping : Comment lui dire… | ESPACES TEMPS

  3. Un jour vient où s’estompent les images douloureuses et où reviennent les moments les plus doux. Le père manquant devient alors plus proche que jamais. Il s’insinue dans chaque événement de la vie comme de son vivant. Courage et patience, Ladyelle… De tout coeur avec vous

    • Merci Laurent de t’associer à notre chagrin.
      C’est le comble de regretter pour toi de ne jamais pouvoir connaître cette douleur un jour…
      Moi aussi de tout coeur avec toi et les tiens, que tu les connaisses ou pas. Je t’embrasse.

  4. Si touchée, toutes mes pensées et prières, pour le parti et ceux qui restent…
    Tu as éveillé une émotion si forte, ma mère est morte, la nuit avant mon arrivée, et quand je lui ai pris sa main, je ne voulais qu’une chose, la réchauffer…

  5. tres emouvant… merci pour ce partage… aussi, quasiment tu viens de raconter le départ de ma mère de mon point de vue… bien à tou et C et R …

    Le temps guerit de tout…

    Gros Bisous – P,

  6. … je suis sans voix… les yeux humides… chère ladyelle, je suis moi aussi de tout coeur avec toi et les tiens… je vous souhaite force et courage pour surmonter ce deuil et vous envoie beaucoup d’amour… ♡

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s