Cucul fleuri

Séville 2014Je la regarde se promener tranquillement dans le jardin, elle n’omet pas de respirer avec soin le parfum de chaque fleur, s’amusant à les frôler juste ce qu’il faut pour que ça fasse comme une caresse. C’est une épicurienne je dis.

Vient le moment inévitable où elle s’allonge dans l’herbe, offrant son corps au soleil. Je la sens toute douce et moelleuse et elle ferme les yeux de plaisir avant de s’offrir une petite sieste bienfaisante. D’instinct elle connait les bonnes choses de la vie, c’est sûr, pas besoin de lui apprendre, je suis fière d’elle.

Avant de rentrer à la maison elle va s’asseoir de longues minutes à l’ombre des buissons fleuris puis elle s’approche quêtant mes mots doux et mes câlins et lorsqu’elle daigne enfin entrer dans la maison, elle se tourne pour me montrer fièrement son magnifique cucul fleuri de l’indigo du Plumbago qu’elle sème en toute quiétude sur le lit où elle s’allonge avec un soupir de contentement et d’où elle me regarde en ronronnant.

Parfois je voudrai bien être un chat au cucul fleuri…

Publicités

Voleuse un jour…

fevrier 2016 114… Voleuse toujours !

Je vous annonce solennellement que je vais très bientôt commettre un autre forfait, il me reste des crocus à sauver…
Je m’auto proclame CSC : Cheftaine Sauveteuse de Crocus.

Qui a dit que « bien mal acquis ne profite jamais » ! hein ? Qui ?
Voilà en photo le résultat de mon larcin ! Vous savez, celui que j’ai commis entrainant avec moi mon amoureux, faisant de lui mon complice.
J’ai réussi mon sauvetage, voyez comme elles sont belles MES jonquilles, fière je suis.

Et voilà ! C’est ça aussi la vie !

Que le soleil soit

_DSC4542Et le soleil fut !

Mais pas tout seul, avec 28°, des chats cherchant l’ombre fraiche, des fleurs explosant de mille couleurs et des bourdons repérant leurs sucres parfumés. Et aussi un rossignol qui chante sans se lasser pour trouver sa fiancée, des papillons dans mon jardinet qui sent bon la vie.

Viens mon chéri, viens sur ma pierre t’asseoir près de moi, je partage mon soleil et mon café, restons silencieux et laissons nos coeurs se réchauffer.

Voleuse

IMG_0899J’avoue tout ! Je dois alléger ma conscience car j’ai commis un forfait.

Voleuse je suis ! Entendez vous mon gros petit soupir dépité ? Voyez vous ma mine contrite ?  Comme cet inconnu sur la photo, il vaut mieux que je masque mon visage… Pour arriver à cacher ma joie, et ouais !

A la nuit tombée je suis allée les voler. J’ai même entrainé mon amoureux, je lui ai fait mes « yeux de chat potté » et j’en ai fait mon complice en 2 secondes chrono. Désormais nous sommes liés par l’amour et par le crime !
Allez hop ! Direction le dernier petit bout de terrain pas encore construit dans mon avenue, mais c’est pour très vite car le chantier va bientôt commencer.

19h30, l’heure du crime ! Il fait nuit, mais nous sommes bien éclairés par les lampadaires et la pharmacie. Mon compagnon demande où il doit creuser. On choisit avec soin et il y va fort car faut faire ça comme il faut (C’est qu’il est costaud ! C’est le plus fort et le meilleur, sans exagérer)
Je jette quand même un petit coup d’oeil aux passants car il est écrit en gros sur mon front « Future locataire de prison » et même que ça clignote autant que l’enseigne de la pharmacie.
J’ai le coeur qui bat vite et une fois mon butin dans la cagette j’ai juste envie de rentrer très très vite à la maison pour nous mettre à l’abri. Mais il faut quand même faire 40 mètres et j’essaie donc de prendre l’air dégagé et innocent d’un chaton à chaque fois que je croise quelqu’un ou une automobile. Je fais comme si de rien n’était, malgré mon front de fautive qui continue à clignoter à en rendre jalouses des guirlandes de Noël…

Ouf ! Ayé ! Je ferme vite la porte avant qu’un gendarme ne vienne arrêter la criminelle que je suis.

J’ai volé, oui , oui, j’ai volé ! Et pas n’importe quoi. Le butin valait le risque. j’ai fièrement volé des jonquilles sauvages qui vont bientôt être détruites lorsque les tractopelles vont passer. Je les ai replantées et je leur ai donné pour mission de bien se porter pour faire honneur à leurs copines bientôt disparues.
Je crois qu’elles sont d’accord car elles commencent déjà à reprendre un peu de vigueur après ce transit forcé et je les encourage tous les jours avec des mots doux.

J’ai encore quelque chose à avouer.
J’avoue tout ? Oui ? Ok ! Mais c’est parce que c’est vous hein ! Je sais que je peux compter sur votre discrétion…
Je l’avoue, si je m’écoutais, j’irai bien en voler encore quelques unes. Une « voyouse » je suis, une vraie « bandite ». Citadine BCBG j’étais, délinquante rurale je suis devenue. Irrécupérable quoi.

Secret de printemps

Je ne sais pas si c’est pareil pour vous, mais en ce qui me concerne lorsque que dans 2 mois le printemps arrivera je vais avoir une furieuse envie de bacs à fleurs bien remplis.
Comme je n’ai pas la patience d’attendre jusque là, je me fabrique d’ores et déjà un pot de fleur unique au monde.
J’ai une méthode très spéciale pour obtenir quelque chose de fabuleux en 30 secondes ! Je veux bien vous livrer mon secret. Voui, je suis comme ça, je pense qu’il y a des secrets qui sont faits pour être partagés !

Soyez attentifs car bien que ce soit une méthode vraiment particulière, elle vaut vraiment la peine d’être essayée tant le plaisir est grand :

Choisissez un bac à fleur en terre cuite naturelle pas trop grand,

Veillez à ce que celui-ci soit vide et disposez le judicieusement sur une terrasse ensoleillée (un balcon peut faire l’affaire), un préchauffage est nécessaire pour la réussite complète du projet.

Regardez d’un oeil attendri un joli chat d’amour au poil doux et soyeux et attirez son attention en tapotant le bac 3 fois, pas plus. (c’est très précis, faut pas tricher !)

Jeter un oeil fier au minou qui se lève lentement et surveillez son approche délicate. Il faut alors patienter 47 secondes pour que le minou fasse connaissance avec le bac en le reniflant consciencieusement.

Attendre que l’un se love dans l’autre (et pas l’inverse, c’est important) et lui laisser le temps de prendre soin de bien remplir le bac. Si besoin, gratifiez le beau chat de quelques tendres caresses afin qu’il se détende complètement.

Vous pouvez alors vous permettre de faire les petits yeux d’amour au minou pour mettre son ronronneur en marche

Photographiez ! C’est prêt !

Vous venez d’obtenir quelque chose d’unique : Un bac de chat d’amour adoré ! Enjoy !DSC05727