Je me souviens

phone juillet 2013 305Dans le clair obscur du jour qui s’enfuit je me souviens. C’était il y a longtemps je crois. La vie m’a fait envie. C’était un moment si intense. J’ai retenu mon souffle.
Le soleil a forcé la carapace, quelque chose a libéré l’insidieuse souffrance. Le printemps me rendait enfin douce et j’aimais que cela se voit.
Mon âme s’épanouit, je ne peux rien y faire. Je fais celle qui ne voit pas, mon âme s’envole. Je suis la reine solitaire qui choisit toutes les choses qui la chavirent. Guerrière pacifique qui aime se perdre en terre inconnue, je ne crains ni le feu ni le fer, je ne suis pas si faible qu’on le pensait.
Quelquefois je tombe sur mon chemin c’est vrai, mais je me relève, larmes bien cachées, ce n’est pas bien grave tout ça. Longtemps encore j’étreindrais la lumière, j’en profiterais chaque seconde. J’ai délaissé l’ombre.

Cachée dans la lumière

octobre 2015 049Cachée dans la lumière Miss Kyky attend les derniers papillons de l’été, mais la lumière du soleil aura raison de son envie de jouer. Elle se laissera pétrir jusqu’à s’en rendre tendre, douce et langoureusement liquide sous la chaleur parfumée du soleil.
Je ronronne de plaisir et le chaton s’endort.

Confidence

confidence LadyElleUn jour il lui a dit … Je tombe, mais je tombe en toute confiance…

Elle s’approche, la lumière de son regard illumine son coeur d’homme.

Elle se penche vers lui lentement.
Chut !
Doucement !
Attends !
Elle murmure… Je suis là, tout près de toi, tu tombes et je te recueille dans une pluie d’étoiles,
Je suis là, tout près de toi, mes doigts dans tes cheveux pour t’apaiser,
Je suis là, tout près de toi, mes lèvres sur les tiennes à peine posées, pour le frisson,
Je suis là, tout près de toi, mes mains sur ta peau pour te sentir vibrer…

Ce n’est qu’une toute petite fée, mais elle vient doucement, et à chaque fois qu’il pense à elle, il sait qu’elle sera là, tout près de lui.
C’est une toute petite fée. Petite, mais libre. Comme toutes les fées elle sait qu’elle peut partir quand elle le veut car le monde est à elle.

Chacun de ses pas dans sa vie d’homme est une offrande délicate, chacun de ses gestes est cadeau, chaque mot d’amour est miracle. Est ce qu’il comprend ?
Personne ne le sait, elle ne le dit pas, sauf à lui… Est ce qu’il comprend ?

Personne ne le sait, elle ne dit toujours rien la petite fée, si petite, celle qui offre un peu de lumière aux coeurs gris…
Personne ne le sait, mais une petite fée c’est fort et c’est fragile.
Pour être une petite fée il faut avoir ses ailes brûlé, là, en bas, et pourtant un jour vers la lumière s’envoler …

La petite fée porte juste un peu de lumière, celle qui vient du ciel, essentielle, tout simplement

Lumière

ob_5078d5_lumiere-a-lassale-05-2010

Ma « filleule », l’adorable et douce petite Lumière jolie, ici photographiée dans son jardin.

SI timide, si craintive, elle a peur de tout le monde. Elle ne savait pas que les mains sont faites pour les caresses, alors, avec beaucoup de patience et d’amour, je lui ai appris. Elle aime ça « très beaucoup » !

Maintenant elle a déménagé et on ne se voit plus qu’une fois par an. A chaque fois, je vais dans le jardin pour l’appeler et quelques instants plus tard, Lumière arrive à fond de train A la grande surprise de sa maîtresse. Elle roucoule de bonheur (Lumière ! pas sa maîtresse ! ) elle se colle à moi pour venir me faire des câlins et pour que je la papouille.Tant de confiance et tant de tendresse, quel cadeau !…. Je fonds comme un loukoum !

Vous pouvez retrouver les commentaires publiés sur mon ancien blog ici