Rouge

320, 176, 209, 0, 1, 476

Le magnifique rouge d’automne des feuillages qui s’enflamment, mêlant l’or en fusion, brûlant les collines sous le soleil des matins frais.
Ce rouge profond qui se fait passion, velours sensuel et pétales de roses.
Les infinies nuances du rouge à l’horizon du soleil couchant quand s’enfuient les lueurs d’été et le rouge feu aux tréfonds des entrailles de la terre.
Rouge, couleur de l’amour et de la douleur.

Aujourd’hui les âmes sont rouges des larmes de sang versées dans la nuit parisienne.

Rouge pourtant comme le coeur de tous les hommes de ta planète, comme le tien… Ne l’oublie jamais.

Publicités

Le monde à l’envers

George Clooney Le monde tourne à l’envers, et je crois que moi aussi. Je sais je suis parfois (souvent) un peu bizarre (complètement frappadingue).
Même MON George en perd la boule. La preuve ? Je vous ai posté sa bouille sur la photo quand il s’est rendu compte qu’il a épousé une horrible mégère alors qu’il n’avait plus toute sa tête. A « l’insu de son plein gré » quoi ! Et à Venise en plus ! Pôvre de lui ! Dès qu’il aura repris ses esprits il se jettera dans mes bras, c’est sûr !

Puisque cette planète tourne à l’envers, moi zossi et MON George également, j’ai (encore) une petite envie de changement. Je vais donc aller voir ailleurs vers le « nord » si la pluie est aussi mouillée qu’ici dans le sud. Je pourrais peut être même y trouver le soleil et le ramener là où il doit être, au dessus de ma maison car j’en ai marre d’avoir mes petons mignons dans l’eau ! Nonmého !

Allez hop, je fais un petit tour en avion, je reviens dans quelques jours et je vous raconte..

Et soudain…

nuages noirs - photo internet…Et soudain le ciel devient noir, se déchire et hurle au vent. L’eau de là haut s’en vient avec rage pour tout brûler…

Elle n’en peut plus d’un été qui insiste, de sa terre assoiffée et de ses créatures en douleurs. Son automne fait irruption avec fureur, comme un désespoir qui explose.