Cucul fleuri

Séville 2014Je la regarde se promener tranquillement dans le jardin, elle n’omet pas de respirer avec soin le parfum de chaque fleur, s’amusant à les frôler juste ce qu’il faut pour que ça fasse comme une caresse. C’est une épicurienne je dis.

Vient le moment inévitable où elle s’allonge dans l’herbe, offrant son corps au soleil. Je la sens toute douce et moelleuse et elle ferme les yeux de plaisir avant de s’offrir une petite sieste bienfaisante. D’instinct elle connait les bonnes choses de la vie, c’est sûr, pas besoin de lui apprendre, je suis fière d’elle.

Avant de rentrer à la maison elle va s’asseoir de longues minutes à l’ombre des buissons fleuris puis elle s’approche quêtant mes mots doux et mes câlins et lorsqu’elle daigne enfin entrer dans la maison, elle se tourne pour me montrer fièrement son magnifique cucul fleuri de l’indigo du Plumbago qu’elle sème en toute quiétude sur le lit où elle s’allonge avec un soupir de contentement et d’où elle me regarde en ronronnant.

Parfois je voudrai bien être un chat au cucul fleuri…

Chat va !

photos portable 2010 061Je me suis préparée. J’y ai pensé souvent. J’ai hésité : je le fais ? Je ne le fais pas ? J’ai longuement mûri la question. Bon, ma décision est prise. Je le fais ! Je vais m’acheter des macarons (de chez Cabiron évidemment*). Enfin ça, c’est juste le début….Le réconfort avant l’effort !

Allez hop ! maintenant je m’y mets. Pour commencer, il faut que je sois bien installée, n’est ce pas ? C’est une première. Vous conviendrez que le moment est solennel pour que je puisse donner le meilleur du dedans de mon moi même tout pour vous.

Je me suis assise sur mon lit, confortablement adossée à de moelleux coussins, sous une douce couverture bien chaude. J’ai installé mon ordinateur sur mes genoux. Allez, ça y est : aujourd’hui je commence mon premier blog, le moment est important, hein !

Reste à savoir sur quel sujet écrire… le temps de réfléchir un peu; et soudain je réalise que je suis ensevelie sous mes chats :

Un matou installé sur mon épaule, bien calé sur l’oreiller.

Une minette sur mon ventre entre le clavier et moi,

Une autre minette pratiquement couchée sur le clavier (aaaaaarrrrrrgggghhhh !!! )

Un gros minou collé contre ma cuisse gauche, allongé sur le dos, le petit ventre offert aux caresses.

Pour finir, un matou s’est inventé un « hamac » entre mes chevilles grâce à la couverture.

Je peine à trouver les touches pour écrire, je râle un peu, je vais même jusqu’à grogner pour la forme, mais ça ronronne tellement fort autour de moi……

Que du bonheur ! allez chat va ! mon blog commence bien ! J »en écrirais plus demain !

___________________________

* Cabiron, c’est le Grand Roi du Macaron Sans Gluten à Montpellier, Il peut m’adopter quand il veut : je suis très beaucoup d’accord !

Pour celles et ceux qui veulent aussi se faire adopter, trop tard ! je suis la première sur la liste.

Vous pouvez retrouver les commentaires publiés sur mon ancien blog ici