La Californie

P1020459J’imaginais la Californie comme une carte postale, le soleil, les plages, les belles blondes en maillot et rollers, les beaux gosses bodybuildés tentant de nous faire croire que c’est naturel…

Pour quitter San Francisco nous avons choisi de longer la côte californienne et avons découvert une très jolie route sur ce bord de mer escarpé. Les virages à n’en plus finir, à la lisière de forêts magnifiques nous laissent découvrir un décor que les studios d’Hollywood ne peuvent imiter. Ces forêts somptueuses sont heureusement déclarées sites protégés ainsi que la côte recouverte de tapis de fleurs rousses à flanc de coteaux menant à des criques et des calanques sublimes. Un ravissement.

La Californie, c’est aussi des loutres batifolant dans les algues, regardez bien, tout en bas, oui, elles sont juste là….    Un léger vent doux et tiède, nous offre les conversations lointaines des otaries et des éléphants de mer, quelques virages plus loin et de nouveau le calme, le silence, les points de vue inattendus, la quête comblée de mon amoureux sur les traces de Kerouac et de  Miller. Les chaudes couleurs du jour font la révérence devant la tendre luminosité qui va nous mener vers une soirée bleutée.

La Californie c’est aussi l’impossibilité de capturer un coucher de soleil sur l’océan, beau à couper le souffle et la surprise d’arriver juste à temps pour voir les elephant seal se faire des mamours pour se souhaiter bonne nuit et s’affaler de tout leur poids bien confortablement sur le sable, les plus jeunes serrés en petits groupes, bien en sécurité. La satisfaction d’apprendre que l’humain fait aussi de belles choses en les sauvant d’une disparition certaine.
C’est le plaisir d’être ensemble pour admirer, sentir, aimer. C’est la gentillesse et la courtoisie autour de nous. Le temps qui ralentit pour nous laisser du temps…

Publicités

Il faut choisir..

P1020350Mon écrivain préféré ne se contente pas d‘écrire des livres, il s’est découvert depuis 1 an une seconde passion, la photo.

Il a investi dans un appareil, pris quelques cours et comme il a l »oeil affuté… Je kiffe comme disent les djeuns !

Lui il sait ce qu’il faut photographier et il sait raconter, vous trouverez donc entre autres choses sur son blog des photos et récits de notre journal de voyage aux USA.

Moi, c’est lui que j’aime photographier, c’est déjà pas mal ! Donc entre le Golden Bridge et lui…

Mais bon, chut ! Je compte sur vous, il ne faut pas lui dire que j’ai écrit un billet à sa gloire, ça va le mettre mal à l’aise et il va me priver de bisous (et ça c’est inenvisageable ! 😉  )