Désir

soleilJe lui plais c’est sûr. Il est là, près de moi, il me tourne autour, il est plein de désir c’est clair. Il est dans la séduction et je le comprends car je sais que je suis naturellement séduisante et même, osé-je l’avouer, très appétissante, que voulez vous, moi je suis du genre tendre et sucrée, c’est difficile de me résister, mais il faut que je sois honnête et que je lui fasse nettement comprendre que je souhaite qu’il s’en aille.
Je ne cherche en rien à attiser sa convoitise, mais il fait fi de mes rebuffades, il pousse même l’audace à aller jusqu’à me narguer. S’il croit que c’est comme ça qu’il va réussir à me convaincre de me laisser faire il se trompe lourdement.
Il me cherche, il me convoite sans dissimuler son envie mais je n’en ai cure. Pensant que je serais sensible au jeu du chat et de la souris il fait mine de partir mais revient bien vite voyant que son stratagème ne fonctionne pas. Dommage, j’ai bien cru qu’il allait enfin me laisser tranquille, mais ce coquin me veut absolument.
Je dirais même que je me sens un peu comme un macaron (de chez Cabiron évidemment)
Il profite d’un instant d’inattention et oups ! c’est fait ! il me voulait à tout prix, et… Il m’a eue.  Et puis, c’est l’amour vache : ça fait mal, ça pique, ça gratte !
Mais comment un si petit moustique peut il arriver à lui tout seul à enquiquiner autant quelqu’un qui fait quelque millions de fois sa taille ? Mais Aïeuuuh, enfin !

Photo : Philippe Castelneau

Envoutée

voixC’est le premier mot qui me vient à l’esprit… « Sexuelle », oui c’est ça. J’aime quand elle est sensuelle et chaude, enveloppante, vibrante. Quand elle devient séduction, le timbre de la voix devient torride. Il est des intonations qui font chavirer les femmes… Enfin, moi en tout cas !

Une voix basse et incroyablement profonde pour chanter et enchanter les femmes me transporte dans un monde de sensualité; Je ne sais pas pourquoi, mais c’est comme ça.

Un peu le genre de Barrence Eugène Carter voyez vous, plus connu sous le pseudo Barry White, qui ne se gênait pas pour chanter les femmes, l’amour et le sexe langoureusement.  De plus, j’aime les hommes aux cheveux longs (quand ils sont bien assumés) Bon sa barbe, même si Barry la portait bien, c’est pas mon truc, mais je lui pardonne parce que sa voix de velours me fait vibrer.
Ainsi Léonard Cohen chante maintenant avec une belle voix grave qui me fait frissonner…Il ne lui manque plus que les cheveux longs…

Ah le pouvoir de la voix sur les femmes. Il suffit d’une voix de basse, profonde qui murmure à l’oreille les mots choisis, et puis moi j’aime la Soul, alors quand tous les ingrédients du cocktail sexy sont là, comment résister ? Ben… Je ne résiste pas… La sensualité et la volupté qui peut se dégager de certaines voix me laissent un souvenir prégnant toujours aussi agréable. Vous l’avez compris, faites moi écouter Barry ou Léonard et je suis sous le charme, je suis perdue…